Figures de l’ombre #8 : Jonathan BRUZAT, assistant de production

Jonathan bruzat photo

Par Simon CHEVALIER

L’acteur Jonathan BRUZAT revient sur son expérience d’assistant de production sur  L’incroyable histoire du Facteur Cheval.

Comédien ayant foulé les planches depuis l’âge de 13 ans et ancien élève de l’atelier international de théâtre Blanche SALANT & Paul WEAVER, Jonathan BRUZAT est apparu de nombreuses fois à la télévision – Alice Nevers, le juge est une femme et la web-série d’Arte Persuasif  – et au cinéma –  Une braise sur la neige  de Boris BAUM avec Xavier GALLAIS. Mais c’est dans le cadre de son Master 2 en conception et direction de projet culturel qu’il a été amené à travailler dans la post-production : « Mon profil était atypique, celui d’un acteur et réalisateur de 2 courts-métrages qui reprend ses études à 26 ans...

Lire plus

Retour sur la 44ème Cérémonie des Césars

César 2019 logo

Par Simon CHEVALIER

La 44ème Cérémonie des Césars restera comme une édition socialement rude de par les sujets des films récompensés.

3 Césars pour l’histoire d’amour et de délinquance de Jean-Bernard MARLIN, Shéhérazade : Meilleurs Premier Film et Espoirs pour Dylan ROBERT et Kenza FORTAS. Une vraie prime à l’audace de la jeunesse.

2 prix pour Les Chatouilles et beaucoup d’émotion quand Andréa BESCOND et Eric METAYER sont montés sur scène pour recevoir le César de la Meilleure Adaptation. Mais également de la joie chez Karin VIARD, Meilleur Second Rôle Féminin et « césarisée » pour la troisième fois de sa carrière.

Egalement 2 compressions pour Guy qui récompensent l’extraordinaire interprétation d’Alex LUTZ en vieux chanteur sur le retour et la musique origina...

Lire plus

Cérémonie des Césars 2019 : Coups de coeur

César 2019

Par Simon CHEVALIER

A quelques heures de la soirée qui couronnera les grands gagnants du cinéma français cru 2018, voici mes coups de coeur…

Shéhérazade photo

Incarnant le rôle titre de ce touchant film d’amour de Jean-Bernard MARLIN, Kenza FORTAS pourrait ravir le coeur des membres de l’Académie et ferait un Meilleur Espoir Féminin des plus décoiffants.

Le monde est à toi

Pour le Meilleur Espoir Masculin, on aimerait que William LEBGHIL décroche un César avec la seule nomination de Première année de Thomas LILTI mais comment oublier Karim LEKLOU, centre de gravité autour duquel gravitent les stars du film Le monde est à toi de Romain GAVRAS...

Lire plus

[Critique] « Amanda » de Mikhael HERS (21/11/2018)

Amanda

Par Simon CHEVALIER

Un film délicat sur le deuil qui nous révèle un Vincent LACOSTE bluffant de maturité.

Jeune parisien insouciant, David est très proche de sa soeur Sandrine et de sa nièce Amanda âgée de 7 ans. C’est l’été, la vi(ll)e est belle et rien ne semble pouvoir menacer le bonheur de cette famille. Mais la jeune femme va être victime d’un attentat et David va se retrouver seul avec Amanda…

Mikhael HERS est un réalisateur estival : ses trois longs-métrages se situent tous dans cette période qu’il sait magnifier. Ici, tout en évitant le « Paris de carte postale », le cinéaste nous fait aimer la capitale, ses rues ensoleillées, ses squares, ses rencontres. Mais ce paradis urbain bascule après une attaque terroriste. Le changement d’ambiance est alors très bien rendu...

Lire plus

[Critique] « Mademoiselle de Joncquières » d’Emmanuel MOURET (12/09/2018)

Mademoiselle de Joncquières

Par Simon CHEVALIER

L’alliance de l’élégance et de la vengeance

France, XVIIIème siècle. Malgré la cour assidue que lui fait le marquis des Arcis, Madame de la Pommeraye n’est pas dupe : dès qu’elle lui aura cédé, il se désintéressera d’elle et elle ne sera qu’un trophée de plus dans son tableau de chasse déjà bien garni. Finissant par s’abandonner dans les bras de son prétendant, ils forment alors un couple harmonieux jusqu’à ce que les craintes initiales de Madame s’avèrent fondées. Sa vengeance n’en sera que plus terrible…

Cinéaste particulièrement romantique, Emmanuel MOURET signe son premier film d’époque en adaptant une nouvelle de Denis DIDEROT...

Lire plus