Noée Abita tagged posts

[Critique] « Ava » de Léa MYSIUS (21/06/2017)

515909.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Par Simon CHEVALIER

Les tribulations et émotions d’une jeune fille lors d’un été meurtrier

Ava est une adolescente perturbée. Rejetant sa mère instable et son environnement malsain, elle apprend de surcroît qu’elle perd progressivement la vue. Alors, quand elle s’éprend d’un jeune homme inquiétant, elle risque tout pour vivre cette passion.

Si on devait qualifier ce premier film, nous dirions : audacieux, sans concessions et sans indulgence pour son héroïne montrée sans fards… Ce qui ressemble fort à ce qu’on avait dit de Crache coeur de Julia KOWALSKI...

Lire plus

[Cannes 2017] Jour 3


P1010819
Par Simon CHEVALIER

Le Festival a bel et bien commencé et les projections s’enchaînent.

Nous commençons la journée avec L’Amant d’un jour de Philippe GARREL avec Eric CARAVACA, Esther GARREL et Louise CHEVILLOTTE à la Quinzaine des Réalisateurs. Cette réflexion philosophique sur l’infidélité possède la sobriété chère au réalisateur. Après la projection, celui-ci rendit hommage à son chef opérateur Renato BERTA qui fut l’un des techniciens les plus courus de la Nouvelle Vague.

P1010803

Philippe GARREL, Esther GARREL et Louise CHEVILLOTTE

Puis, ce fut au tour d’Ava de Léa MYSIUS de nous séduire. Ce premier long-métrage sélectionné à la Semaine de la Critique est une œuvre sans concessions qui nous rappelle Crache cœur de Julia KOWALSKI...

Lire plus