Louise Chevillotte tagged posts

[Cannes 2017] Jour 3


P1010819
Par Simon CHEVALIER

Le Festival a bel et bien commencé et les projections s’enchaînent.

Nous commençons la journée avec L’Amant d’un jour de Philippe GARREL avec Eric CARAVACA, Esther GARREL et Louise CHEVILLOTTE à la Quinzaine des Réalisateurs. Cette réflexion philosophique sur l’infidélité possède la sobriété chère au réalisateur. Après la projection, celui-ci rendit hommage à son chef opérateur Renato BERTA qui fut l’un des techniciens les plus courus de la Nouvelle Vague.

P1010803

Philippe GARREL, Esther GARREL et Louise CHEVILLOTTE

Puis, ce fut au tour d’Ava de Léa MYSIUS de nous séduire. Ce premier long-métrage sélectionné à la Semaine de la Critique est une œuvre sans concessions qui nous rappelle Crache cœur de Julia KOWALSKI...

Lire plus