Flashback tagged posts

[Flashback] Irréversible (2002) de Gaspar NOE

Ce film a été interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en salles.

Par Michaël ROSSI

Le temps détruit tout.

Il ne reste plus  qu’à tenir jusqu’au début.
Sans le vinaigre, le miel n’est pas vraiment le miel. La fin est lumineuse, la fin est insoutenable.

En conclusion, Irréversible répond à La Haine. Ce qui est important ici, ce n’est pas l’atterrissage, mais bel et bien la chute. Jusqu’ici, tout va mal. L’homme tombe.

S’il n’y avait que la haine…
Si seulement il n’y avait pas le talent… peut être aurions nous eu une chance de ne pas sombrer avec l’Arche de Noé. La fin est insoutenable.

Le monde n’est pas juste, il n’est rien de plus qu’un immense trou béant...

Lire plus

[Flashback] Innocents – The Dreamers (2002) de Bernardo Bertolucci

Par Michaël ROSSI

Paris, 1968, un jeune californien (Michael PITT) s’amourache d’une ville lumière à feu et à sang… Un cœur innocent qui bat au rythme d’un nouveau son contestataire qui raisonne dans l’Europe entière. Il fusionnera, corps et esprit, aux dangers doucereux d’un duo écorché.
Accompagné de ces jumeaux (Louis GARREL et Eva GREEN), aussi engourdis par le remord que rongés par le désir, l’adolescent candide s’immergera dans une baignoire définitivement trop petite pour trois… Imprégnés par Jean-Luc GODARD et Robert BRESSON, démolis par la guerre et relevés par Bob DYLAN et Jimmy HENDRIX, cette bourgeoisie juvénile use leurs velours dans des ébats passionnels, emprisonnés dans une demeure vide et suintante...

Lire plus

[Flashback] Scorpion (2007) de Julien SERI

Par Anne-Sophie GIRAUD

Scorpion nous plonge dans l’univers violent des combats clandestins où tous les coups sont permis. Le film raconte l’histoire d’Angelo (Clovis CORNILLAC) qui, écarté injustement des championnats de boxe thaï, tue accidentellement son challenger. Lorsqu’il sort de prison six ans plus tard, il est devenu une épave. Pris en charge par Marcus (Francis RENAUD), un mafieux, il va remettre les gants pour participer à des combats clandestins.

Au-delà de combats clandestins, la scénariste Sylvie VERHEYDE choisit plutôt de nous montrer la descente aux enfers et la résurrection d’un cogneur au grand cœur, qui ne sait se servir que de ses poings...

Lire plus

[Flashback] Paris (2008) de Cédric KLAPISCH

Par Michaël ROSSI

Si Paris vaut bien un film, filmer Paris peut difficilement valoir plus que le fantasme photogénique d’une dame de fer aux courbes éternelles. De manière plus prosaïque, le prestige de l’étiquette ne garantit aucune validité au concept « d’anthropomorphisme urbain ».
Ce dernier, relevé subtilement chez Michael MANN (Collatéral), Sofia COPPOLA (Lost in Translation) ou Paul HAGGIS (Collision), s’avère gauchement exploité dans la série cœur marshmallow des Paris, Je t’aime / New-York, I love you. Certes, Woody ALLEN ne peindra pas son New-York (Whatever Works) comme il (se) représentera Paris (Midnight in Paris).
Néanmoins, spécialement d’un point de vue étranger, deux approches émergent...

Lire plus

[Flashback] Le Premier Jour du Reste de ta Vie (2008) de Rémy Bezançon

Par Michael Rossi

Rémi BEZANCON nous avait pourtant prévenu avec Ma vie en l’air : les clichés du quotidien, emblème fané d’un cinéma français jugé « facile », deviennent des armes émotionnellement létales lorsqu’ils sont manipulés avec talent. Une famille, puis cinq vies, à peine cinq jours, ceux qui vous font, défont, qui vous abiment et ressoudent. Ces instants où l’accumulation délétère des silences perce les abcès d’un amour souvent maladroit. De l’affection réprimée d’un père à son fils à l’attachement viscéral d’une mère, en passant par une complicité fraternelle délicate, le récit jette les bases d’une destinée familiale sans surprise...

Lire plus