critique cinéma tagged posts

[Critique] « Mademoiselle de Joncquières » d’Emmanuel MOURET (12/09/2018)

Mademoiselle de Joncquières

Par Simon CHEVALIER

L’alliance de l’élégance et de la vengeance

France, XVIIIème siècle. Malgré la cour assidue que lui fait le marquis des Arcis, Madame de la Pommeraye n’est pas dupe : dès qu’elle lui aura cédé, il se désintéressera d’elle et elle ne sera qu’un trophée de plus dans son tableau de chasse déjà bien garni. Finissant par s’abandonner dans les bras de son prétendant, ils forment alors un couple harmonieux jusqu’à ce que les craintes initiales de Madame s’avèrent fondées. Sa vengeance n’en sera que plus terrible…

Cinéaste particulièrement romantique, Emmanuel MOURET signe son premier film d’époque en adaptant une nouvelle de Denis DIDEROT...

Lire plus

[Critique] « Les Chatouilles » d’Andréa BESCOND (14/11/2018)

Les chatouilles photo

Par Simon CHEVALIER

Le film le plus bouleversant du 71ème Festival de Cannes

Odette porte le plus douloureux des secrets : elle a été violée durant son enfance par « un ami de la famille ». Devenue adulte, bien entourée et aidée par sa passion pour la danse, le temps est venu pour elle de la résilience…

Après avoir créé un spectacle basé sur le traumatisme de son enfance, Andréa BESCOND passe de la scène au grand écran. Le résultat est bluffant de virtuosité grâce à des flash-backs admirablement bien intégrés dans l’histoire...

Lire plus

[Critique] « Le Grand Bain » de Gilles LELLOUCHE (24/10/2018)

Le Grand Bain affiche

Par Simon CHEVALIER

Un film sympathique, positif, enthousiasmant…

Bertrand végète au chômage depuis longtemps, trop longtemps. Comme Marcus, vendeur de piscines, Simon, qui se rêve musicien mais travaille dans une cantine, Laurent ou Thierry, d’autres « cabossés de la vie », il retrouvera goût à la vie à la piscine municipale. Car tous font partie d’un groupe de natation… synchronisée.

Pour sa première réalisation en solo, Gilles LELLOUCHE nous offre de formidables acteurs français dans de magnifiques rôles d’hommes en souffrance. Mais les femmes ne sont pas oubliées : Virginie EFIRA nous touche par sa détresse et sa fragilité tandis que Leïla BEKHTI est hilarante en coach tyrannique...

Lire plus

[Critique] « Première année » de Thomas LILTI (12/09/2018)

Première année

Par Simon CHEVALIER

Après Hippocrate et Médecin de campagne, Thomas LILTI plonge au sein d’une fac de médecine.

Benjamin et Antoine. Deux étudiants que tout oppose si ce n’est la filière de leurs études : la médecine. L’un vient d’arriver en première année, a un père praticien et de sérieuses facilités. L’autre a triplé et travaille comme un malade pour réaliser son rêve d’être médecin. Amis dès leur rencontre sur les bancs de la fac, le resteront-ils dans une ambiance de concurrence féroce?

Thomas LILTI continue, ici, de dresser un portrait humain et réaliste de la médecine en France. Cette fois, il nous emmène à l’origine, au coeur de la matrice qui forme nos futurs médecins...

Lire plus

[Critique] « Un Peuple et son Roi » de Pierre SCHOELLER (26/09/2018)

Un Peuple affiche

Par Simon CHEVALIER

La Révolution Française vue sous un nouveau jour

1789. Le peuple français a un Roi, Louis XVI. Mais, en moins de 4 ans, le divorce est consommé entre le souverain et les Français. Comment en est-on arrivé à trancher la tête d’un monarque de droit divin ?

Cette fresque ambitieuse ne retrace pas la totalité de la Révolution Française – un seul film n’y suffirait pas – mais se concentre sur quelques dates clés, la première d’entre elles étant évidemment le 14 Juillet et la Prise de la Bastille. Cette scène forte en symboles et à la limite du contemplatif donne le ton d’un film très esthétique et tout aussi politique. Les débats au sein de l’Assemblée sont riches d’authenticité car reprenant les véritables discours des députés d’alors...

Lire plus