Antoine Reinartz tagged posts

[Critique] « La Vie Scolaire » de Grand Corps Malade et Mehdi IDIR (28/08/2019)

La vie scolaire image

Par Simon CHEVALIER

Une plongée quasi-documentaire dans un collège de banlieue 

Nouvelle CPE du collège de la cité des Francs-Moisins à Saint-Denis, Samia découvre l’ambiance d’un établissement en Zone d’Education Prioritaire (ZEP). Entre humour et insolence, elle intègre une équipe éducative mobilisée autour d’élèves tentant de s’en sortir dans des conditions sociales difficiles. Parmi eux, Yanis dont le potentiel va toucher la jeune femme…

Ce film fait ressortir le collégien qui se cache en chacun de nous. En s’appuyant sur leurs souvenirs, les réalisateurs Grand Corps Malade et Mehdi IDIR signent un long-métrage sincère dont la légèreté n’occulte pas la vraie problématique de l’enseignement en zone sensible...

Lire plus

[Critique] « Roubaix, une lumière » d’Arnaud DESPLECHIN (21/08/2019)

Roubaix affiche

Par Simon CHEVALIER

Arnaud DESPLECHIN s’essaie au polar et c’est sombrement réussi.

Un hiver à Roubaix. Malgré les fêtes de fin d’année, pas de trêve pour la misère, la délinquance et le crime. Le commissaire Daoud et un nouveau venu en ville, le lieutenant Cotterelle, vont, entre autres, devoir élucider le meurtre d’une vieille dame…

Retraçant un réel fait divers survenu en 2002 et ayant déjà fait l’objet d’un documentaire, ce film est à la fois esthétique et réaliste – notamment dans les scènes de garde à vue, d’une tension incroyable. Tourné in situ, c’est-à-dire dans la ville natale du réalisateur, ce long-métrage fait de la ville un contexte sombre et désespéré dans lequel évoluent un quatuor d’acteurs exceptionnels...

Lire plus

[Critique] « Alice et le Maire » de Nicolas PARISER (02/10/2019)

Alice et le maire affiche

Par Simon CHEVALIER

Une œuvre possédant 2 niveaux de lecture et qui devrait donc plaire au plus grand nombre.

Alice Heimann, jeune fille tout droit sortie d’études de lettres à Oxford et Paul Théraneau, maire de Lyon en plein « burn-out ». Portés par une fascination réciproque, ces 2 personnages vont s’aider dans une période charnière de leurs vies : le passage délicat entre l’université et la vie réelle pour la première, la tentation d’un destin national pour le second…

Après  Le grand jeu  sorti il y a 4 ans, Nicolas PARISER réalise un deuxième long-métrage empreint de philosophie politique...

Lire plus

Figures de l’ombre #9 : Tamara KOZO, chargée de casting

Tamara kozo photo

Tamara entre les réalisateurs Grand Corps Malade et Mehdi IDIR (photo : Bob H.B. El Khayrat)

Par Simon CHEVALIER

Chargée de casting, notamment pour la figuration et les petits rôles de  La Vie Scolaire  de Grand Corps Malade et Mehdi IDIR, Tamara KOZO nous parle de son métier et de sa fierté à avoir travaillé sur ce dernier film.

Comment êtes vous devenue chargée de casting ?

Je travaillais dans le milieu du spectacle en province, le cirque pour être précise et j’ai souhaité faire un peu de figuration. Ayant le réseau et les compétences organisationnelles nécessaires, on m’a proposé de passer de l’autre côté et de me charger de castings...

Lire plus

Retour sur la 43ème Cérémonie des César

Césars 2018

Par Simon CHEVALIER

Que retiendra-t-on de cette édition? Certainement de magnifiques gagnants mais une petite ambiance…

Tout a commencé par un numéro de music-hall original consistant en un échange entre le maître de cérémonie et les principaux « César »… Belle idée mais Manu PAYET a eu du mal à faire le show, probablement intimidé par l’enjeu. Cela semblera le cas tout au long de la soirée… Mis à part le joli moment de complicité avec Géraldine NAKACHE lors de la remise du César du court-métrage.

Sans surprise, Nahuel PEREZ BISCAYART reçut le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans 120 Battements par minute avant que Blanche GARDIN dynamite la soirée et, avec humour et second degré, aborde de la meilleure des façons la lutte contre les violences faites au...

Lire plus