71ème Festival de Cannes tagged posts

[Critique] « Les Chatouilles » d’Andréa BESCOND (14/11/2018)

Les chatouilles photo

Par Simon CHEVALIER

Le film le plus bouleversant du 71ème Festival de Cannes

Odette porte le plus douloureux des secrets : elle a été violée durant son enfance par « un ami de la famille ». Devenue adulte, bien entourée et aidée par sa passion pour la danse, le temps est venu pour elle de la résilience…

Après avoir créé un spectacle basé sur le traumatisme de son enfance, Andréa BESCOND passe de la scène au grand écran. Le résultat est bluffant de virtuosité grâce à des flash-backs admirablement bien intégrés dans l’histoire...

Lire plus

[Critique] « Le monde est à toi » de Romain GAVRAS (15/08/2018)

Le monde est à toi

Par Simon CHEVALIER

Cette fable sur la réussite fut le meilleur film du 71ème Festival de Cannes.

François est un petit délinquant sans envergure mais il a une ambition : lancer la marque « Mister Freeze » au Maghreb. Entouré d’une bande de pieds nickelés plus barrés les uns que les autres – dont ses parents -, il conçoit un incroyable plan pour aboutir à ses fins…

Le nouveau film de Romain VARGAS est purement jouissif! On en ressort gonflé d’énergie et la banane aux lèvres. En premier lieu grâce au scénario brillant qui mêle suspense et humour sans jamais négliger l’un pour favoriser l’autre. Ensuite, les personnages « Bigger than life » – plus grands que nature – qui entourent ce héros si normal apportent chacun un grain de folie bien particulier...

Lire plus

[Critique] « Joueurs » de Marie MONGE (04/07/2018)

Joueursphoto

Par Simon CHEVALIER

Un thriller d’amour et de dépendance

Jeune serveuse appliquée dans le restaurant familial, Ella rencontre Abel, venu postuler dans son établissement. Aussi provocateur qu’elle est sage, il l’entraîne dans son monde fait de nuits entières passées dans les cercles de jeux clandestins et des risques associés…

Voici un TGV, un Thriller à Grande Vitesse, qui emporte son spectateur au rythme de personnages pris dans la spirale de l’urgence de vivre, courant après une adrénaline passagère. Dopée au danger, une histoire d’amour naît sous nos yeux et consume ses protagonistes, ivres de sensations fortes. Et quels protagonistes : on s’identifie facilement au personnage d’Ella, jeune fille sans histoires charmée par un beau parleur au sourire ravageur...

Lire plus

[Critique] « Gueule d’ange » de Vanessa FILHO (23/05/2018)

Gueule d'ange

Par Simon CHEVALIER

La bouleversante histoire d’une petite fille interprétée brillamment par Ayline AKSOY-ETAIX

Elli a 8 ans et vit avec sa mère Marlène. Celle-ci, instable et même irresponsable, va jusqu’à abandonner sa fille après une rencontre en boîte de nuit. Se retrouvant seule, sur qui « Gueule d’ange » va-t-elle pouvoir compter pour l’aider à grandir ?

Ce premier film est un véritable écrin contenant deux joyaux d’actrices : Marion COTILLARD en anti-héroïne solaire, une étoile lumineuse mais toxique à laquelle se brûle la révélation de ce long-métrage, le petit diamant brut Ayline AKSOY-ETAIX...

Lire plus

[Cannes 2018] Derniers films et premiers prix

20180517_111430

Par Simon CHEVALIER

Alors que Jean-Paul BELMONDO et Anna KARINA n’en finissent plus de s’embrasser sous les palmiers, le Festival jette ses derniers feux et il est déjà temps pour la Semaine de la Critique de clôturer sa 57ème édition ce Jeudi. Nouveauté de cette année, le Prix de la Révélation a été remis à l’intense Félix MARITAUD qui nous avait tant marqué en début de quinzaine dans Sauvage de Camille VIDAL-NAQUET. Une révélation également présente en Compétition Officielle car il fait partie du casting du film Un couteau dans le coeur de Yann GONZALEZ – voir plus bas.

Présenté à l’occasion de cette clôture, Guy d’Alex LUTZ a fait souffler un vent de nostalgie et nous a mis des chansons très « seventies » dans la tête...

Lire plus