120 battements par minute tagged posts

Retour sur la 43ème Cérémonie des César

Césars 2018

Par Simon CHEVALIER

Que retiendra-t-on de cette édition? Certainement de magnifiques gagnants mais une petite ambiance…

Tout a commencé par un numéro de music-hall original consistant en un échange entre le maître de cérémonie et les principaux « César »… Belle idée mais Manu PAYET a eu du mal à faire le show, probablement intimidé par l’enjeu. Cela semblera le cas tout au long de la soirée… Mis à part le joli moment de complicité avec Géraldine NAKACHE lors de la remise du César du court-métrage.

Sans surprise, Nahuel PEREZ BISCAYART reçut le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans 120 Battements par minute avant que Blanche GARDIN dynamite la soirée et, avec humour et second degré, aborde de la meilleure des façons la lutte contre les violences faites au...

Lire plus

Cérémonie des Césars 2018 – Coups de coeur

Césars 2018

Par Simon CHEVALIER

Vendredi, ce sont les Césars…

Quels films triompheront ? Quelles personnalités repartiront avec la mythique compression ? En attendant la grande soirée, voici ceux dont le succès me réjouira car ils sont pour moi les champions de l’année…

L'Atelier

Elle l’avait raté l’année dernière, j’espère de tout mon coeur qu’elle l’obtiendra en 2018 : Marina FOIS est toujours aussi irréprochable dans L’Atelier de Laurent CANTET et mériterait donc un premier César de la Meilleure Actrice.

515909.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La meilleure actrice dans un second rôle serait Laure CALAMY dans Ava de Léa MYSIUS. Malgré un rôle ingrat, elle arrive à le rendre attachant et nous épate dans une scène particulièrement osée. De plus, c’est la seule nomination de ce premier film qui mérite d’être remis dans la lumière...

Lire plus

[Critique] « L’atelier » de Laurent CANTET (11/10/2017)

L'Atelier

Par Simon CHEVALIER

Laurent CANTET poursuit son exploration de la jeunesse avec, en prime, la toujours parfaite Marina FOÏS.

A La Ciotat, Olivia, écrivain à succès, prend en charge un groupe de jeunes lors d’un atelier d’écriture estival. Au plus près de ces adolescents, elle va découvrir que l’un d’eux est à la dérive et se radicalise dangereusement.

Si on connaît depuis longtemps le talent de Marina FOÏS, Laurent CANTET lui offre ici un partenaire de choix en la personne de Matthieu LUCCI, jeune acteur découvert lors d’un casting sauvage et qui, comme souvent dans ces cas-là, explose de naturel dans le rôle d’un rebelle qui voit dans l’atelier d’écriture un moyen d’exprimer sa haine du monde qui l’entoure...

Lire plus

[Critique] « 120 battements par minute » de Robin CAMPILLO (23/08/2017)

120 BPM

Par Simon CHEVALIER

Le film qui a fait battre le coeur de la Croisette

Au début des années 90, les militants de l’association Act-Up se battent pour faire entendre leur voix, celle de malades du Sida et de leurs proches, délaissés par les pouvoirs publics. Petit nouveau dans le collectif, Nathan va mettre toute son énergie dans la lutte et rencontrer Sean…

Ancien militant, Robin CAMPILLO nous invite à revivre les années noires de la lutte contre le Sida avec ce film, mélange d’action et d’émotion. En effet, Act-Up, c’était la violence des actions en réponse à la violence de l’indifférence. Mais c’était aussi des jeunes gens assoiffés de vie et qui la brûlait, faute d’avoir le temps...

Lire plus

[Cannes 2017] Clap de fin

20170528_232723

Par Simon CHEVALIER

Hier soir, deux films français ont été récompensés lors de la cérémonie de clôture du 70ème Festival de Cannes.

20170528_192630

Jeune femme de Léonor SERRAILLE est la Caméra d’Or 2017. Ce trophée récompensant le meilleur premier long-métrage fut remis par Sandrine KIBERLAIN, présidente du jury, à une réalisatrice très émue qui est montée sur scène avec son actrice Laetitia DOSCH.

20170528_200338

120 battements par minute de Robin CAMPILLO est reparti avec le Grand Prix du Jury. Longuement applaudi, le réalisateur a rendu hommage à tous ceux qui se sont battus il y a 25 ans au sein d’Act Up et qui ont inspiré son film. Si elle n’a pas remporté la Palme d’Or, cette oeuvre restera comme la plus marquante de ce Festival et remporte haut la main la « Palme du coeur ».

Lire plus