[Critique] Requiem pour une tueuse (23/02/2011)

Voir la fiche du film

On peut clairement parler d’un pari réussi pour ce premier film de Jérôme Le Gris. Requiem pour une tueuse nous tient en haleine jusqu’à la toute fin. L’intrigue est originale et bien menée. On a plaisir à se perdre dans un jeu de dupes, et à se demander qui fait réellement quoi. L’histoire d’un thriller perdu en plein milieu de la Suisse sur fond de musique classique (le Messie d’Haendel) n’était pas forcément gagnée d’avance. Cependant on accroche et on se laisse prendre à cette intrigue.

Les acteurs nous font croire à leurs personnages. Vous aimerez Clovis Cornillac (Les Brigades du Tigre ; L’amour c’est mieux à deux) en homme mystérieux, aux méthodes visiblement peu orthodoxes. On souligne aussi la très bonne interprétation de Xavier Gallais (Sur le fil) dans un personnage pris au piège, en proie au doute, sorte de héros tragique des temps modernes.

Cependant on regrettera parfois un petit manque de rythme (bien que la fin soit haletante) et quelques éléments prévisibles dès le début du film. L’interprétation de Mélanie Laurent (La Rafle) est bonne (essentiellement lors des scènes d’opéra). On regrettera malgré tout un petit manque de profondeur dans l’interprétation du personnage, dommage…

On a donc aimé ce film devant lequel vous passerez sans nul doute un agréable moment. Une bonne réalisation pour ce premier long métrage de Jérôme Le Gris, qui nous entraine dans un requiem unique en son genre. On ne lui souhaite maintenant qu’une chose : que ses prochains films soient au moins aussi bien.

Par Aurore J.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>