[Critique] « La Douleur » d’Emmanuel FINKIEL (24/01/2018)

La douleur

Par Simon CHEVALIER

Un film que l’on peut qualifier de sensoriel.

Ecrivaine et résistante, Marguerite DURAS doit, en 1944, faire face à l’arrestation de son époux Robert ANTELME. Contre l’avis de son réseau et notamment de son camarade Dyonis, elle décide de se rapprocher d’un agent de la Gestapo afin de pouvoir sauver son mari.

Voici une oeuvre qui traite l’émotion sous toutes ses formes. Après un début très intellectualisé, c’est la force de la simplicité qui s’impose. Le réalisateur sait filmer au plus près les visages afin d’ausculter presque cliniquement ce qui ressort de la psychologie de ses personnages. D’autant plus qu’il s’intéresse à une période particulièrement méconnue : les ultimes heures de l’Occupation à Paris...

Lire plus

[Critique] « Coby » de Christian SONDEREGGER (28/03/2018)

Coby

Par Simon CHEVALIER

La transidentité vue sous son angle le plus intime.

Le réalisateur Christian SONDEREGGER suit sa demi-soeur dans son changement de sexe. Suzanna devient Coby et ne nous cache rien des étapes de cette transformation ni des remous qu’elle provoque dans sa famille.

Intime sans être impudique, Coby explore un sujet complexe de la meilleure des façons : celle de la bienveillance. Pour autant, rien n’est dissimulé des doutes de l’entourage du héros. Particulièrement ceux de sa mère qui reconnaît avoir été très dure au moment où elle a appris que sa fille allait devenir son fils...

Lire plus

[Interview / Décryptage] « Norilsk, l’étreinte de glace » (25 Nuances de doc, France 2) : notre documentaire coup de coeur du FIPA 2018

melting_FR_RVB

Par Nicolas SVETCHINE

À ne pas rater sur France 2 dans la nuit du mardi au mercredi 28 mars 2018, à 1h00 dans le cadre de « 25 nuances de doc », la nouvelle case consacrée au documentaire de création, Norilsk, l’étreinte de glace notre documentaire coup de coeur du FIPA 2018. Réalisé d’une main de maître par François-Xavier DESTORS, ce film à l’ambition visuelle forte nous amène à la découverte d’une cité polaire où l’hiver dure 9 mois et où les températures descendent jusqu’à -50°C. Un voyage poétique envtant en territoire extrême, isolé de l’humanité (la ville voisine la plus proche étant située à 5000 kilomètres) et interdite aux étrangers.

Rencontre avec son réalisateur.

FrenchCineTV : Où se trouve Norilsk et comment s’y rend-on ?

François-Xav...

Lire plus

Retour sur la 43ème Cérémonie des César

Césars 2018

Par Simon CHEVALIER

Que retiendra-t-on de cette édition? Certainement de magnifiques gagnants mais une petite ambiance…

Tout a commencé par un numéro de music-hall original consistant en un échange entre le maître de cérémonie et les principaux « César »… Belle idée mais Manu PAYET a eu du mal à faire le show, probablement intimidé par l’enjeu. Cela semblera le cas tout au long de la soirée… Mis à part le joli moment de complicité avec Géraldine NAKACHE lors de la remise du César du court-métrage.

Cesar Nahuel

© Pascal BARIL pour Mondadori France

Sans surprise, Nahuel PEREZ BISCAYART reçut le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans 120 Battements par minute avant que Blanche GARDIN dynamite la soirée et, avec humour et second degré, aborde de la meilleure des façons ...

Lire plus

Cérémonie des Césars 2018 – Coups de coeur

Césars 2018

Par Simon CHEVALIER

Vendredi, ce sont les Césars…

Quels films triompheront ? Quelles personnalités repartiront avec la mythique compression ? En attendant la grande soirée, voici ceux dont le succès me réjouira car ils sont pour moi les champions de l’année…

L'Atelier

Elle l’avait raté l’année dernière, j’espère de tout mon coeur qu’elle l’obtiendra en 2018 : Marina FOIS est toujours aussi irréprochable dans L’Atelier de Laurent CANTET et mériterait donc un premier César de la Meilleure Actrice.

515909.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La meilleure actrice dans un second rôle serait Laure CALAMY dans Ava de Léa MYSIUS. Malgré un rôle ingrat, elle arrive à le rendre attachant et nous épate dans une scène particulièrement osée. De plus, c’est la seule nomination de ce premier film qui mérite d’être remis dans la lumière...

Lire plus