[Cannes 2018] Des films d’hier et d’aujourd’hui

20180515_103051-1

Par Simon CHEVALIER

Ce Mardi matin, rendez-vous à la Quinzaine des Réalisateurs pour découvrir Amin, le nouveau film de Philippe FAUCON avec les acteurs Moustapha MBENGUE et Marème N’DIAYE. Malheureusement, Emmanuelle DEVOS était absente à cette projection, elle qui brille sans ostentation dans cette histoire d’amour entre un ouvrier sénégalais et une femme française. Le réalisateur reste fidèle à son style humaniste et naturaliste qui séduira ses admirateurs, les autres regretteront sûrement le manque de relief de cette oeuvre.

20180515_170605-1

Avec 70 éditions, le Festival de Cannes bénéficie d’un nombre impressionnant de films qui ont fait son histoire...

Lire plus

[Cannes 2018] Des films et des salles

20180513_174130

Par Simon CHEVALIER

Loin du tapis rouge, des films sont projetés à Cannes.

A Cannes, tout est possible pour qui aime le cinéma. Alors qu’il était inaccessible Samedi, nous avons pu enfin voir Le Monde est à toi de Romain GAVRAS. Pour cela, direction la MJC Picaud dans un faubourg de la ville. Et ce fut un grand moment. Notre coup de coeur du Festival avec un plaisir jouissif que celui de découvrir Isabelle ADJANI et Vincent CASSEL dans des rôles hilarants et extravagants autour du héros ordinaire incarné par Karim LEKLOU. Images, musique, tout est réuni pour passer un excellent moment.

20180514_105319

Retour sur les marches avec Les filles du soleil d’Eva HUSSON, le deuxième film français de la compétition...

Lire plus

[Cannes 2018] Jour 5

20180509_143515

Par Simon CHEVALIER

Sous le soleil et au bord de la Méditerranée, le Festival se complique…

Et la palme du film inaccessible est décernée à… Le Monde est à toi de Romain GAVRAS. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, la sélection parallèle la plus courue, et comptant dans son casting les superstars Vincent CASSEL et Isabelle ADJANI, il a mobilisé nombre de Festivaliers et 2 séances ainsi que des heures d’attente n’auront pas suffi à nous assurer une place pour le découvrir.

A Cannes, il y a aussi des courts-métrages et ce Samedi, c’est la Semaine de la Critique qui nous en proposait 3 dans le cadre d’une Séance Spéciale. Parmi ceux-ci, La Chute de Boris LABBE,une superbe allégorie...

Lire plus

[Cannes 2018] Jour 4

20180511_094811

Par Simon CHEVALIER

Première montée des marches sous le baiser de Pierrot Le Fou pour un film français en compétition.

Plaire, aimer et courir vite : voici le programme de notre matinée mais Christophe HONORE peine à nous séduire avec ce film froid dans lequel Vincent LACOSTE et Pierre DELADONCHAMPS, malgré la sympathie qu’ils inspirent, ne sont pas à la hauteur de l’histoire passionnée qu’ils sont censés nous raconter. Mais le titre est sympa et nous le conservons pour le reste de notre journée.

20180511_141728

Toute l’équipe de Shéhérazade à la Semaine de la Critique

Shéhérazade nous plait...

Lire plus

[Cannes 2018] Jour 3

20180510_135244

Par Simon CHEVALIER

Le 71ème Festival de Cannes a commencé et les salles sont pleines pour découvrir les pépites du cinéma mondial cuvée 2018. Parmi eux, des films français qui ne laissent pas indifférents qu’on les aime ou pas.

Notre journée commence avec un voyage au pays de la jeunesse des cités et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fait peur. Avec A genoux les gars, Antoine DESROSIERES signe un film sans profondeur aux acteurs sans épaisseur et un scénario tournant autour d’une sextape. Si c’est une comédie, ce n’est pas drôle et si c’est un drame, ça manque d’intensité. Un film dont on se demande ce qu’il fait dans la sélection Un Certain Regard si ce n’est apporter une « caution banlieue ».

Oublions donc cette déception et plongeons-nous dans la Guerre d&...

Lire plus