Les sorties de la semaine (17/07/2013)

En cette semaine du 17 juillet, vous pourrez retrouvez dans vos salles préférées 3 nouveaux films français : Paris à tout prix, Chez nous, c’est trois et Juliette. Pour les cinéphiles ou les plus nostalgiques d’entre vous, vous pourrez également profiter de la reprogrammation d’un grand film en version restaurée sur grand écran, à savoir Hiroshima, mon amour d’Alain RESNAIS.

On commence par Paris à tout prix, premier long métrage de Reem KHERICI, une comédie pétillante dans laquelle elle est entourée de Cécile CASSEL, Shirley BOUSQUET, Stéphane ROUSSEAU, Salim KECHIOUCHE et Tarek BOUDALI. Le film, distribué par Gaumont Distribution (1h35) raconte l’histoire de Maya, une jeune femme d’origine marocaine qui vit à Paris depuis 20 ans et travaille dans la mode. En pleine ascension, elle s’apprête à décrocher son premier CDI de styliste dans la maison de couture pour laquelle elle travaille. Mais lors d’un contrôle de police, elle apprend que son permis de séjour est périmé et qu’elle va être expulsée dans les 24h au Maroc, dans un pays et une famille qu’elle voulait oublier. Choc des cultures, choc des préjugés, Maya va tout faire pour rentrer. Vraiment tout. Quand l’avenir d’une parisienne trendy devient la galère d’une immigrée sans papier.

On continue avec une autre comédie, de Claude DUTY cette fois-ci, intitulé Chez nous, c’est trois, avec Noémie LVOVSKY, Marie KREMER, Stéphane DE GROODT et Julien BAUMGARTNER et distribué par Rezo Films (1h28). Jeanne Millet, réalisatrice dans une mauvaise passe, part en province pour y présenter l’un de ses premiers films. Son itinéraire va lui faire franchir plusieurs frontières entre amour et amitié, espoir et déception, cinéma et quotidien routinier. Autant de territoires où seuls bises et baisers servent de passeport.

On retrouve également le premier film de Pierre GODEAU, le fils de Philippe (réalisateur récemment de 11.6), sobrement intitulé Juliette, avec Astrid BERGES-FRISBEY, Féodor ATKINE, Yannick LANDREIN, Elodie BOUCHEZ et Manu PAYET et distribué par Wild Bunch Distribution (1h21). Juliette a 25 ans, l’âge des possibles, l’âge des amants… Issue d’une génération qui pour ne pas pleurer choisit de rire. Juliette va pourtant devoir grandir…

Enfin, le film d’Alain RESNAIS sortie en 1959 Hiroshima, mon amour ressort également sur les écrans en version restaurée cette semaine, avec Emmanuelle RIVA (depuis auréolée d’un César pour Amour de Michael HANEKE), Eiji OKADA et Bernard FRESSON.

Bonne semaine cinéma à tous et à mercredi prochain pour de nouvelles sorties !

PDF24    Envoyer l'article en PDF