Les sorties de la semaine (14/08/2013)

En cette semaine du 14 août 2013, on retrouve trois nouveaux films français à l’affiche : Michael Kohlhaas, Les Apaches et Un Nuage dans un verre d’eau.

On commence par le film d’Arnaud DES PALLIERES, Michael Kohlhaas, avec Mads MIKKELSEN, Mélusine MAYANCE, Denis LAVANT, Paul BARTEL, Swann ARLAUD et pleins d’autres acteurs de nationalité française, allemande ou autres dans ce film franco-allemand. Présenté en Compétition lors du 66ème Festival de Cannes, le film est distribué par Les Films du Losange (2h02). Adapté du roman du même nom d’Heinrich VON KLEIST, paru en 1810 et déjà porté à l’écran à trois reprises, l’intrigue a été transposée dans la France du XVIe Siècle dans les Cévennes où un marchand de chevaux, Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse jusqu’à ce qu’il soit victime de l’injustice d’un seigneur. Pour rétablir son droit, il lève une armée et met le pays à feu et à sang…

On enchaîne avec le premier long-métrage de Thierry DE PERETTI, Les Apaches, avec cinq jeunes acteurs peu connus (François-Joseph CULIOLI, Aziz EL HADDACHI, Hamza MEZIANI, Joseph EBRARB et Maryne CAYON). Ce film, qui a également été présenté au dernier Festival de Cannes, mais à la Quinzaine des Réalisateurs, est distribué par Pyramide Distribution (1h22). Il raconte l’histoire de cinq adolescents en manque de repère qui passent leur journée à traîner alors que les touristes ont envahi la Corse. Ils passent clandestinement une nuit dans une villa vide et, au petit matin, volent quelques objets avant de partir. De retour, la propriétaire se plaint du cambriolage à un petit caïd local…

Enfin, on termine avec le thriller fantastique, Un Nuage dans un verre d’eau, réalisé par Srinath Christopher SAMARASINGHE, avec Anamaria MARINCA, Gamil RATIF, Tewfik JALLAB et Claude PERRON et distribué par A3 Distribution (1h30). Monsieur Noun, ancien projectionniste égyptien, et Anna, jeune prostituée roumaine, habitent le même immeuble parisien. Bien que cinquante ans les séparent, ils partagent un même sens de la fantaisie, ainsi qu’un goût prononcé pour les faits divers et les westerns spaghettis. Une relation que filme la caméra de Khalil, petit-fils taiseux de Monsieur Noun et jeune documentariste. Au fil du temps se lève le voile des secrets, éclairant les histoires du passé. Jusqu’au jour où Monsieur Noun disparaît. Son appartement est sens dessus-dessous et son oreiller tâché de sang. Bouleversée, Anna décide de mener l’enquête, aidée par le fantôme du vieil homme, d’un poisson rouge volant et d’articles de faits divers étrangement animés.

Bonne semaine cinéma à tous et à mercredi prochain pour de nouvelles sorties !