"Les Revenants", la nouvelle série française digne de tous les éloges !

Par Nicolas SVETCHINE

Engrenages, Braquo, Kaboul Kitchen, Pigalle, la nuit … Canal+ nous a habitué ces dernières années à nous concocter des séries audacieuses et innovantes. Cette fois ci, et pour la première fois, la chaîne s’adonne au genre fantastique avec brio.
Les Revenants, la nouvelle série création originale de Canal+ est une très belle réussite. On peut même parler de LA nouvelle « grande » série française.
C’est à La Rochelle en septembre dernier à l’occasion du Festival de la Fiction TV que nous avons senti les prémices d’une nouvelle ère pour la fiction française avec la projection en avant première du premier épisode de la série.

Synopsis
Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, tous désorientés, cherchent à rentrer chez eux. Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminés à reprendre une place qui n’existe plus, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants et que leur retour
s’accompagne de dérèglements croissants. Et si ce n’était que le début d’un bouleversement plus majeur encore ?

Des clins d’œil à la culture anglo-saxonne
Cette série que l’on présente comme intimiste, qui se défend de ne pas être dans l’esprit des séries américaines, est pourtant bien emprunte d’influences américaines.
Ces inspirations et références se ressentent notamment au niveau des ambiances et décors développés qui font penser aux séries outre-Atlantique.
La série a fait l’objet d’une attention toute particulière au niveau esthétique. Fabrice GOBERT, le créateur de la série confie à Télérama : « Cette bourgade isolée […] ne sera pas sans rappeler aux téléphiles l’univers nébuleux de Twin Peaks […] Avec Frédéric MERMOUD, réalisateur des épisodes 5 à 8, on s’est beaucoup parlé de l’univers de Charles Burns et des photographies de Gregory Crewdson ».
Ici, l’histoire prend place dans un village de montagne (tournée dans les Alpes près d’Annecy), mais cela pourrait très bien avoir lieu aux Etats-Unis.
La photo ci-dessus en témoigne. « The Lake Pub » fait étrangement penser aux saloons que l’on trouve notamment le long des routes de l’ouest américain. On imagine que cette série n’aura aucun mal à se vendre à l’étranger tant elle possède déjà tous les « codes » et « ingrédients » pour s’exporter.

« La meilleure série Française de ces 30 dernières années »
Les histoires et les personnages se révèlent très réalistes en dépit des situations très improbables, et c’est aussi dans cet aspect que réside la force de la série.
Hervé HADMAR, le co-créateur de l’une des séries les plus marquantes de Canal + Pigalle, la nuit n’a pas hésité à déclarer sur Facebook qu’il s’agissait selon lui de « la meilleure série Française de ces 30 dernières années ».

Ainsi, avec une forte ambition visuelle, une réalisation soignée et une intrigue haletante, cette création de Canal + tient toutes ses promesses. Écrite et co-réalisée par Fabrice GOBERT (Simon Werner a disparu…), cette série remarquable devrait permettre à la France de montrer qu’elle est capable de créer et réaliser une série originale passionnante.

→ Retrouvez également nos autres articles sur la série :
– Les Revenants : décryptage d’un générique énigmatique
– Les Revenants, un triomphe international
– « Les Revenants » et « Workingirls » nommées aux International Emmy Awards 2013
– Les Revenants, le bilan après la diffusion de la saison 1
– Les théories des internautes sur le mystère des Revenants…

Les Revenants (Saison 1 – 8×52′), à découvrir sur Canal+ tous les lundis à 20h55, du 26 novembre au 17 décembre 2012.
Écrite par Fabrice GOBERT, Emmanuel CARRERE et Fabien ADDA
Réalisée par Fabrice GOBERT (Episodes 1 à 4) et Frédéric MERMOUD (5 à 8 )
Avec : Anne CONSIGNY (Claire), Frédéric PIERROT (Jérôme), Clotilde HESME (Adèle), Céline SALLETTE (Julie), Samir GUESMI (Thomas), ….

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>