Les récompenses françaises du 68ème Festival de Cannes

Affiche Cannes 2015

Par Anne-Sophie GIRAUD

Petit récapitulatif des – nombreuses – récompenses françaises obtenues durant cette 68ème édition du Festival de Cannes…

  • La Compétition Officielle

Palme d'Or Dheepan (AFP - V. Hache)

Le jury – présidé par Joël et Ethan COEN – ont attribué la Palme d’Or à Dheepan réalisé par Jacques AUDIARD.

Un film réalisé par Jacques AUDIARD
Sur un scénario de Jacques AUDIARD, Thomas BIDEGAIN et Noé DEBRE

Avec : Jesuthasan ANTONYTHASAN (Dheepan), Kalieaswari SRINIVASAN (Yalini), Claudine VINASITHAMBY (Illayaal), Vincent ROTTIERS (Brahim), Marc ZINGA (Youssouf), …

Synopsis : Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

Rappelons que le dernier cinéaste français à avoir obtenu cette récompense est Abdellatif KECHICHE en 2013 pour La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2.


V. Lindon (AFP - V. Hache) - E. Bercot (AFP - AC Poujoulat)

Carton plein également pour les français du côté des acteurs : Vincent LINDON obtient le Prix d’Interprétation Masculine pour La Loi du Marché réalisé par Stéphane BRIZE, réalisateur qu’il retrouvait pour la 3ème fois après Mademoiselle Chambon et Quelques heures de printemps tandis que Emmanuelle BERCOT – qui présentait son dernier film, La Tête Haute, en tant que réalisatrice en Ouverture du Festival – reçoit le Prix d’Interprétation Féminine pour Mon Roi réalisé par Maïwenn LE BESCO dans lequel elle joue avec Vincent CASSEL.

Agnes VARDA (AFP - AC Poujoulat)

Sans oublier la Palme d’Or d’honneur décernée à Agnes VARDA – et remis des mains de Jane BIRKIN – pour l’ensemble de sa carrière. Elle est la seule femme à avoir reçu cette distinction honorifique.

  • La Semaine de la Critique

Ni le ciel ni la terre (Diaphana)

Durant la Semaine de la Critique, le premier long-métrage de Clément COGITORE, Ni le ciel, ni la terre, a reçu le Prix de la Fondation GAN, qui est une aide à la distribution du film sur le territoire français de 20 000€.

Un film réalisé par Clément COGITORE
Sur un scénario de Clément COGITORE et Thomas BIDEGAIN

Avec : Jérémie RENIER, Swann ARLAUD, Kevin AZAIS, Finnegan OLDFIELD, …

Synopsis : Afghanistan 2014. A l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Par une nuit de septembre, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

  • La Quinzaine des Réalisateurs

Trois souvenirs de ma jeunesse

Dans la Quinzaine des Réalisateurs, Arnaud DESPLECHIN a reçu le Prix SACD (un prix attribué « par des auteurs pour les auteurs ») pour Trois Souvenirs de ma Jeunesse. Le film est présenté comme un prequel de Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) qui, en 1996, avait révélé Mathieu AMALRIC au grand public.

Un film réalisé par Arnaud DESPLECHIN
Sur un scénario de Arnaud DESPLECHIN et Julie PEYR

Avec : Quentin DOLMAIRE, Lou ROY-LECOLLINET, Mathieu AMALRIC, …

Synopsis : Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique ».

  • Autres prix en marge de la Compétition

La loi du marché

Parmi les prix décernés en marge des différentes compétitions, le Jury Œcuménique a remis une Mention spéciale au film de Stéphane BRIZE, La Loi du Marché.

Un film réalisé par Stéphane BRIZE
Sur un scénario de Stéphane BRIZE et Olivier GORCE

Avec : Vincent LINDON, Yves ORY, Karine DE MIRBECK, Xavier MATHIEU, …

Synopsis : À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>