[Les Hérault du Cinéma et de la Télé] Jour 9 (06/07/2013)

Par Anne-Sophie GIRAUD

De g. à dr. : Zoé TELLIER, Oscar DORBY, Jérémie DUVALL, Noémie GOETSCH (comédienne), Yoann SFEZ, Antoine DELELIS, Jérôme BERNARD, Sammy HOSSENNY (producteur). Derrière : Laurent BIRAS (comédien)

Le samedi 6 juillet marquait le 9e et dernier jour de ce festival riche en évènements. Week-end oblige, il y avait davantage d’animations hier avec une première projection programmée dès 14h avec le téléfilm Crime d’Etat, réalisé par Pierre AKNINE, avec François BERLEAND qui revenait sur l’Affaire Boulin. Ensuite, à 16h, un hommage a été rendu à Artus DE PENGUERN avec la reprogrammation de son dernier long-métrage, La Clinique de l’Amour, qu’il était venu présenter l’année dernière. Un deuxième hommage lui fut rendu lors de la Cérémonie de Clôture avec la diffusion de la dernière interview faite quinze jours avant son décès par Jenny DEL PINO pour L’Enorme TV.

Jenny DEL PINO

A 18h, avait lieu la 3ème et dernière série du Top des Courts qui comprenait Chichis, glaces, beignets de Marjolaine DE L’ECLUSE, Le Monde à l’Envers de Laly TODESCHINI-PERRET, Obsession de Jérémie DUVALL & Oscar DORBY, La Mort ne raconte pas d’histoire de Chris SCHEPARD, Ferme les yeux de Pierre NOGUERAS et La Page Blanche de Yohann SFEZ.

Jérémie DUVALL & Oscar DORBY

Ensuite, durant la montée des marches, le jury, présidé par Daniel MESGUICH (comédien) et Isabel OTERO (comédienne), et composé de Philippe BAS (comédien), Rebecca HAMPTON (comédienne), Hélène BIZOT (comédienne), Teresa OVIDIO (comédienne), Robert PIZZELLI (réalisateur) et Michael BAROCAS (réalisateur), s’est retiré pour délibérer.

Pendant ce temps, sur le tapis rouge, on a pu apercevoir Philippine LEROY-BEAULIEU accompagné de Gilles D’ETTORE, le Maire d’Agde ou bien encore les jeunes réalisateurs qui tremblaient d’impatience en attendant les résultats.

Philippine LEROY-BEAULIEU & Gilles D’ETTORE

La Cérémonie de Clôture a démarré avec 45 minutes de retard car la délibération du jury a été plus longue que prévue. Présentée par Patrick JORGE, elle a été ouverte par un discours du Maire d’Agde qui a ensuite remis un Ephèbe d’honneur à Philippine LEROY-BEAULIEU.

De g. à dr. : Hélène BIZOT, Michaël BAROCAS, Jenny DEL PINO, Dominic BACHY et Zoé TELLIER

Ensuite, nous avons pu découvrir une pré bande annonce du prochain long-métrage de Dominic BACHY, Des Amours, Désamour avec Anthony DELON, Linda HARDY, François-Eric GENDRON, Rebecca HAMPTON ou bien encore Jenny DEL PINO et produit par D. Films.

A 21h15, le Jury est enfin monté sur scène pour donner les résultats du Top des Courts. Le jury a attribué deux Mentions cette année : la première à La Mort ne raconte pas d’histoire de Chris SCHEPARD et la seconde à Fumer Tue d’Antoine DELELIS. Ensuite, le Prix Spécial du Jury a été attribué à A Peu de Choses Près de Jérôme BERNARD. Et, enfin, le Grand Prix du Jury a été attribué à Désolée pour hier soir de Hortense GELINET. Le public a quant à lui décerné son prix à La Mort ne raconte pas d’histoire de Chris SCHEPARD, doublement récompensé lors de cette soirée.

Deux membres du jury, Robert PIZZELLI et Rebecca HAMPTON, avec l’équipe de Fumer Tue, Laurent BIRAS et Antoine DELELIS

Pour le Super Top des Courts, seul le public votait et c’est Alter Ego de Cédric PREVOST, lauréat du Grand Prix en 2009, qui a été récompensé.

Daniel MESGUICH avec son Ephèbe d’honneur

Les deux présidents du jury, Daniel MESGUICH et Isabel OTERO, se sont également vu chacun décerné un Ephèbe d’Honneur pour leur carrière.

Jenny DEL PINO et Michel LA ROSA ont également eu chacun un petit prix : la première pour tout le travail fourni durant le Festival (elle a enregistré deux émissions de télévision) et le second pour avoir animé ce Festival de par sa bonne humeur.

Enfin, Patrick JORGE a conclu son discours en remerciant toute les équipes sans qui ce Festival ne serait pas possible, à savoir les personnes qui l’assiste dans l’ombre (Gwenaëlle, Laurence, Catherine, Corinne), ainsi que les hôtesses, les chauffeurs, la régie, le projectionniste, ainsi que tous les partenaires financiers sans qui la tenue de ce Festival serait impossible.

Après cette Cérémonie de clôture, le public et les festivals ont pu assister à la projection d’Hotel Normandy, en présence de son réalisateur Charles NEMES, qui a débuté elle aussi avec près d’une heure de retard.

PDF24 Tools    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>