[Cannes 2017] Les films français présentés au 70ème Festival de Cannes

Affiche Cannes

Par Simon CHEVALIER

Cette année, pour la première fois, FrenchCineTV débarque sur la Croisette pour le 70ème Festival de Cannes. Moins d’une semaine avant le coup d’envoi du plus grand événement du cinéma mondial, c’est tout un dispositif qui se met en place pour vous faire vivre ces 12 jours de l’intérieur : Coulisses, rencontres, films, ambiance… Vous vivrez tout en vous glissant dans les pas de notre reporter.

Le programme est évidemment très riche. Voici les film et les artistes qui représenteront le cinéma français sur la célèbre Croisette.

268297.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Tout commencera par Les fantômes d’Ismaël d’Arnaud DESPLECHIN présenté en ouverture et hors compétition. Un film qui offre à Marion COTILLARD, entourée de Charlotte GAINSBOURG et de Mathieu AMALRIC, sa septième participation consécutive. Ce sera également le 7ème film d’Arnaud DESPLECHIN présenté à Cannes.

4 longs-métrages français figurent dans la Compétition Officielle et concourent donc pour la Palme d’Or décernée par un jury dans lequel figure l’actrice, réalisatrice, scénariste Agnès JAOUI et le compositeur Gabriel YARED.

511243.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’amant double de François OZON dont c’est le troisième film en compétition et qui est toujours reparti bredouille. A noter que sa dernière participation en 2013 avec Jeune et Jolie nous révélait Marine VACTH qu’il retrouve ici.

Le Redoutable de Michel HAZANAVICIUS qui nous plonge dans la vie de Jean-Luc GODARD dans les années 60. On se souvient de la première venue du réalisateur avec The Artist en 2011 qui avait valu le Prix d’interprétation à Jean DUJARDIN.

296563.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Rodin de Jacques DOILLON signe le retour de Vincent LINDON 2 ans après son Prix dInterprétation pour La loi du marché de Stéphane BRIZE. Le réalisateur, lui, n’était plus venu depuis plus de 15 ans.

120 battements par minute de Robin CAMPILLO qui découvre le Festival en tant que réalisateur mais était déjà venu puisqu’il était le co-scénariste et le monteur de la Palme d’Or 2008 Entre les murs de Laurent CANTET.

Hors compétition sera projeté A prayer before down de Jean-Stéphane SAUVAIRE et une séance spéciale sera consacrée à André TECHINE et son dernier film Nos années folles, 11ème participation du cinéaste qui avait décroché le Prix de la Mise en Scène en 1985 avec Rendez vous.

Trois films français sont présents dans la sélection Un Certain Regard :

L’Atelier de Laurent CANTET, l’heureux réalisateur de la Palme d’Or 2008 Entre les murs qui avait déjà goûté aux joies de la compétition parallèle il y a 5 ans avec 7 jours à La Havane.

Barbara de Mathieu AMALRIC qui vient pour la troisième fois dans la peau d’un réalisateur, lui qui était reparti avec le Prix de la Mise en Scène en 2010 pour Tournée.

Jeune femme de Léonor SERRAILLE, parfaite novice qui montera les marches pour la première fois.

722268.189

4 longs métrages français sont à l’affiche de cette sélection :

L’amant d’un jour de Philippe GARREL qui était présent en Compétition Officielle en 2008 avec La frontière de l’aube.

Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno DUMONT qui a déjà remporté 3 prix en 5 participations dont 2 Grands Prix – en 1999 pour L’Humanité et en 2006 pour Flandres.

Un beau soleil intérieur de Claire DENIS qui vient pour la cinquième fois à Cannes mais pour la première fois à la Quinzaine des Réalisateurs.

Otez moi d’un doute de Carine TARDIEU qui découvre Cannes avec son troisième long métrage.

affiche

L’acteur Niels SCHNEIDER fera partie du jury qui départagera les courts et longs métrages parmi lesquelles :

Ava de Léa MYSIUS qui est également au générique du film d’Arnaud DESPLECHIN Les fantômes d’Ismaël en tant que co-scénariste.

Makala d’Emmanuel GRAS dont c’est le premier long-métrage.

Les enfants partent à l’aube de Manon COUBIA (court métrage) avec Yoann ZIMMER qu’on a découvert l’année dernière dans Crache coeur de Julia KOWALSKI.

Le Visage de Salvatore LISTA dont c’est le sixième court-métrage.

Deux longs  et deux courts métrages auront les honneurs de séances spéciales :

Petit paysan d’Hubert CHARUEL qui découvrira le Festival avec son premier long métrage.

Une vie violente de Thierry DE PERETTI dont le précédent film Les Apaches était à la Quinzaine des Réalisateurs il y a 4 ans.

After School Knife Fight de Caroline POGGI et Jonathan VINEL qui signent leur troisième court métrage commun.

Les îles de Yann GONZALEZ qui revient au format court après un premier long Les rencontres d’après minuit déjà présent dans cette sélection en 2013.

A noter que le jury de la Caméra d’Or qui récompense une première oeuvre toutes sélections confondues sera présidé par l’actrice Sandrine KIBERLAIN.

thumb_51106_media_image_x584

Terminons avec les films du patrimoine :

La bataille du rail de René CLEMENT (1946) Prix du Jury International et Prix de la Mise en scène lors du premier Festival.

Madame de… de Max OPHÜLS (1953) dont on avait déjà projeté Lola Montes en 2008.

L’Atalante de Jean VIGO (1934) avec Michel SIMON qui vint en 1947 au Festival et dont c’est le quatrième film présenté à Cannes Classics.

Paparazzi de Jacques ROZIER (1963) qui viendra peut-être accompagner son oeuvre du haut de ses 90 ans.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>