La sélection cinéma à la TV (19/01/2014)

On commence ce soir à 20h50 sur D8 qui rediffuse Au cœur du mensonge (1998) de Claude CHABROL avec Jacques GAMBLIN, Sandrine BONNAIRE, Valeria BRUNI-TEDESCHI, Antoine DE CAUNES et Bernard VERLEY. En Bretagne, un groupe d’enfants retrouve en forêt le corps d’une petite fille, qui a été violée et étranglée. Le commissaire Frédérique Lesage, récemment promue, est chargée de l’enquête. Elle doit interroger René, peintre et professeur de dessin, le dernier à avoir vu la victime. La femme de ce dernier, Viviane, est infirmière à domicile. Bientôt, les soupçons sur la personne de René se font de plus en plus pressants.

Demain lundi à 20h45, Ciné + Club propose de nouveau The Artist (2011) de Michel HAZANAVICIUS avec Jean DUJARDIN et Bérénice BEJO. A Hollywood, à la fin des années 1920, George Valentin est une star du cinéma muet. Lors de la projection de son dernier film, il croise une fan, Peppy Miller, avec qui il pose en photo. Plus tard, cette dernière, qui veut devenir actrice, réussit à se faire engager sur un des films de George. Autour d’une séance de danse, ils deviennent complices. Le temps passe et le cinéma parlant envahit peu à peu les salles.

Mardi à 20h55, Canal + propose pour la première fois Do Not Disturb (2013) de et avec Yvan ATTAL, accompagné de François CLUZET, Laetitia CASTA, Charlotte GAINSBOURG et Asia ARGENTO. Jeff arrive en pleine nuit chez Ben. Les deux amis ne se sont pas vus depuis longtemps. Alors que Jeff est un baroudeur qui revient du Mexique, Ben est marié depuis peu avec Anna, qui rêve d’avoir un enfant. A une fête branchée, où Jeff a invité Ben, les deux amis font le pari de tourner un film pornographique gay pour un festival amateur. Ben réserve donc une chambre d’hôtel. Le lendemain, il ne dit rien à Anna.

Mercredi à 20h55, Canal + diffuse pour la première fois Un Prince (presque) charmant (2013) de Philippe LELLOUCHE avec Vincent PEREZ, Vahina GIOCANTE, Jacques WEBER, Chloé COULLOUD et Côme LEVIN. Jean-Marc est un patron parisien, cynique, désagréable et constamment pressé. Alors que la France est sur le point d’être bloquée par une grève générale, sa secrétaire lui rappelle qu’il doit se rendre dans le Sud pour le mariage de sa fille. Il part donc en voiture avec un ami de sa fille qui lui adresse à peine la parole. De son côté, Marie, fille d’un fournisseur de Jean-Marc, traverse la France en stop.

Jeudi à 20h45, Ciné + Club diffuse De Bon Matin (2011) de Jean-Marc MOUTOUT avec Jean-Pierre DARROUSSIN, Valérie DREVILLE, Xavier BEAUVOIS, Yannick RENIER et Laurent DELBECQUE. Comme tous les jours depuis de longues années, Paul, cadre dans une banque, se rend au travail. Mais ce matin-là n’est pas comme les autres. Paul se rend dans le bureau de son supérieur, Alain, qu’il abat avec une arme, avant de faire feu sur Fabrice, un collègue qui essayait en vain de prendre la fuite. Paul s’enferme ensuite dans un bureau où il se souvient des événements qui l’ont conduit à agir ainsi.

Vendredi à 20h45, Ciné + Emotion programme Mon Pire Cauchemar (2011) de Anne FONTAINE avec Benoît POELVOORDE, Isabelle HUPPERT, André DUSSOLIER, Virginie EFIRA et Corentin DEVROEY. Bourgeoise rigide et très active, Agathe vit avec François, son mari, et son fils dans un appartement en travaux. A une réunion de parents d’élèves, elle rencontre Patrick, le père d’un ami de son fils, qui est son opposé en tout. Prolétaire sans gêne, il détonne dans l’univers d’Agathe. Un jour, Patrick croise François dans la rue. Ils boivent un verre ensemble. François lui propose de s’occuper de leurs travaux.

Enfin, samedi à 20h55, Canal + diffuse pour la première fois A l’Aveugle (2012) de Xavier PALUD avec Jacques GAMBLIN, Lambert WILSON, Raphaëlle AGOGUE, Nathalie VIGNES et Miglen MIRTCHEV. Une jeune femme, Isabelle Royer, est assassinée et son corps démembré. Le commandant Lassalle, traumatisé par la mort de sa femme, mène l’enquête. Mathieu Warnas, l’ex-compagnon d’Isabelle est soupçonné. Après une arrestation et un interrogatoire mouvementés, Lassalle interroge un autre témoin potentiel, Gabriel Narvik, un aveugle, qui avait accordé le piano d’Isabelle. Le personnage, mystérieux, intrigue fortement Lassalle.

Bonne « sélection cinéma » à tous et rendez-vous dès dimanche prochain pour une nouvelle édition de cette rubrique.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>