[Interview] Cédric MARUANI de « Nos Vies Formidables »

Photo Cédric Maruani

Crédit photo : Sylvain LABESTE

L’un des acteurs du touchant  Nos Vies Formidables, désormais disponible en DVD, nous en dit plus sur un tournage hors du commun.

Quel est ton parcours ?

D’origine marseillaise, je suis monté à Paris comme beaucoup d’acteurs. Après avoir joué dans des projets télévisés, je suis parti au Canada pendant 3 mois car j’avais eu un coup de foudre pour le travail de Louis CHOQUETTE, le réalisateur québécois de la série  Mafiosa . A mon retour, j’ai découvert les master class de Niels ARESTRUP et, entre 2 voyages notamment en Australie et en Angleterre, j’ai tourné dans Comme des garçons  de Julien HALLARD et c’est là que j’ai rencontré Julie MOULIER, l’actrice principale de  Nos Vies Formidables .

Comment es-tu arrivé sur ce projet ?

Comme j’avais bien accroché avec Julie, j’ai été l’applaudir sur scène et à la sortie, j’ai sympathisé avec 2 autres spectatrices sans savoir qu’il s’agissait de la cinéaste Fabienne GODET et de son assistante. C’est de cette discussion à bâtons rompus qu’est venue à Fabienne l’idée de me proposer de participer à son futur tournage. On s’est retrouvés ensuite avec plusieurs comédiens pour une journée de travail et de découverte et je me souviens encore de l’appel que j’ai reçu peu après me confirmant que j’avais été choisi. C’était une vraie joie car je sentais qu’avec un tel « casting » basé sur la rencontre et l’authenticité, on allait faire un film pas comme les autres.

Le tournage a-t-il été à la hauteur de ce processus de départ ?

Complètement ! 1 mois avant le début des prises de vue, on s’est retrouvé avec tous les autres acteurs pour une sorte de résidence, un peu comme on le voit dans le monde du théâtre. Cela a permis de créer un véritable esprit de troupe. Fabienne nous a alors donné à chacun la « Bible » de notre personnage avec son caractère, son passé, son rapport aux autres. Puis, elle a organisé une partie de volley pour nous mettre en condition. On a aussi eu la possibilité d’apporter de nous-mêmes dans nos rôles, riches de notre expérience et de notre rapport à la drogue ou à notre entourage. Tout au long du tournage, on a travaillé avec une trame mais avec la liberté d’improviser aussi. Ce qui n’a pas été évident, alors qu’on jouait de façon si authentique les uns avec les autres, c’état de déconstruire nos relations quand nos scènes étaient chronologiquement inversées. Pour résumer, on a vécu une expérience unique et quand celle-ci s’est terminée, elle a laissé la place à une véritable sensation de manque.

Pour terminer, pourquoi faut-il voir ce film selon toi ?

Parce que c’est une œuvre porteuse d’espoir dans notre société si individualiste. Elle nous démontre que ça vaut le coup de se battre et qu’on est plus fort ensemble. Vous verrez qu’en sortant de la salle, vous aurez envie de prendre les gens dans vos bras…

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>