« Guy » d’Alex LUTZ (29/08/2018)

Guy photo

Par Simon CHEVALIER

Pour sa deuxième réalisation, Alex LUTZ crée une star de toutes pièces.

C’est le grand retour de Guy JAMET, le célèbre chanteur des seventies! A cette occasion, il accepte d’être suivi par un réalisateur pour un documentaire. Mais ce qu’il ignore, c’est que ce jeune homme est son fils.

S’il est un exploit à mettre au crédit de ce ce film, c’est de nous persuader de l’existence de Guy JAMET. En sortant de la salle, on est ravi d’avoir retrouvé une ancienne idole, une star qu’on a toujours connue, l’équivalent d’un Claude FRANCOIS – que Guy déteste copieusement – ou d’un Michel SARDOU. Point culminant de cette nostalgie étonnante pour un personnage imaginaire et une époque que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître, les scènes avec Dani, l’amour de jeunesse, transmettent une formidable émotion au son d’un tube déjà mythique : Dadidou. Si on y croit, c’est avant tout grâce au travail d’interprétation incroyable d’Alex LUTZ. Car c’est bien le réalisateur qui se cache derrière les rides et la chevelure argentée de l’artiste de variétés. Tout en pudeur et en sensibilité, il nous expose son amour pour son personnage, non exempt de défauts mais attachant à en pleurer. L’intrigue familiale passerait presque donc au second plan s’il n’y avait la bonne idée du documentaire, le vecteur du film étant uniquement la petite caméra qui capte moments intimes et artistiques mais également des entretiens en face à face. La meilleure façon de (re)découvrir Guy JAMET et pour que celui-ci marque les coeurs de ses spectateurs.

Une fois de plus, Alex LUTZ fait confiance au « talent de ses amis » pour l’accompagner dans cette aventure hors normes à savoir Tom DINGLER et Bruno SANCHES dont il fait ses fils. Spécialiste de la transformation physique depuis qu’il incarne une certaine Catherine à la télévision, on pourrait se dire qu’il reste dans sa zone de confort mais au delà du procédé, que retient-on? Le tendre regard autant que la crédibilité recréée avec force émotions à la clé.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>