[Flashback] « Dernier Eté » (1981) de Robert GUEDIGUIAN

Le premier film de Robert GUEDIGUIAN pose les bases d’une filmographie sociale et amicale.

 Par Simon CHEVALIER

Gilbert est un jeune marseillais du quartier de l’Estaque. Ne travaillant que lorsqu’il en a envie, il passe ses journées (et ses soirées) à traîner avec ses amis Mario, Banane et Le Muet. Il y a aussi Boule, son frère qui est un mauvais garçon et Josiane, une jolie ouvrière. Tout ce beau monde vit dans l’insouciance du début des années 1980 sans se douter que cet été sera le dernier…

Ce film aurait pu s’appeler Les Copains d’abord ! Robert GUEDIGUIAN filme cette bande de jeunes avec tendresse et déjà de la nostalgie. Nostalgie d’un Marseille où il faisait bon vivre, où on enchaînait les apéros au café avant d’aller à la plage ou de draguer dans les bals de quartier. A la fraîcheur caractéristique de la première œuvre s’ajoute des acteurs d’une justesse incroyable alors que ce sont tous des non-professionnels (à l’exception d’Ariane ASCARIDE).

Les thèmes de société ne sont pas oubliés à l’image de la mixité sociale ou de l’homosexualité sont abordés. Quant au final, il est aussi dramatique que plein d’espoir, tourné vers l’avenir d’une ville où rien ne change vraiment.

Lauréat du Prix Georges Sadoul (aujourd’hui disparu) pour ce film, Robert GUEDIGUIAN faisait une entrée remarquée il y a 32 ans dans le cinéma français. Si son œuvre est aujourd’hui largement reconnue, cette première réalisation reste l’une de ses plus intimes et l’indispensable référence pour tous les amoureux de son style.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>