[Critique] « L’amour est un crime parfait » de Arnaud et Jean-Marie LARRIEU (15/01/2014)

Les frères Jean-Marie et Arnaud LARRIEU réussissent ici un sacré mélange des genres en signant un polar érotico-fantastique parsemé d’humour.

 Par Simon CHEVALIER

Marc est un homme à femmes. Et ce professeur de lettres dans une université suisse n’aime rien tant que flirter avec ses étudiantes. Quand l’une d’elles disparaît, sa jeune belle-mère enquête sur le campus et cède au charme de l’enseignant. Celui-ci doit également jongler avec sa sœur avec qui il entretient une relation ambiguë et une de ses élèves particulièrement décidée à le faire craquer.

Les frères LARRIEU ont toujours eu 2 sujets de prédilection : la montagne et les femmes. S’ils délaissent exceptionnellement leurs Pyrénées natales pour les Alpes, leur amour des actrices s’exprime au travers d’un trio talentueux se disputant un Mathieu AMALRIC très crédible en Don Juan des cimes lettré : Karin VIARD en blonde inquiétante, Maiwenn d’une douceur irrésistible et Sara FORESTIER à la fougue dangereuse. On apprécie également le soin apporté à la musique et aux décors avec l’opposition entre le chalet du héros, chaud et traditionnel et l’université d’une modernité glaciale. Enfin, l’ambiance hitchcockienne est très réussie jusqu’à ce petit clin d’œil en forme d’oiseaux se posant progressivement à côté du personnage de Marc.

Si le talent des frères LARRIEU n’est plus à prouver depuis la fin des années 1990, l’œuvre de Philippe DJIAN Incidences semble avoir été écrite pour eux et l’adaptation qu’ils en ont faite brille par son inventivité et la justesse de son casting.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>