[Critique] « La Vie Scolaire » de Grand Corps Malade et Mehdi IDIR (28/08/2019)

La vie scolaire image

Par Simon CHEVALIER

Une plongée quasi-documentaire dans un collège de banlieue 

Nouvelle CPE du collège de la cité des Francs-Moisins à Saint-Denis, Samia découvre l’ambiance d’un établissement en Zone d’Education Prioritaire (ZEP). Entre humour et insolence, elle intègre une équipe éducative mobilisée autour d’élèves tentant de s’en sortir dans des conditions sociales difficiles. Parmi eux, Yanis dont le potentiel va toucher la jeune femme…

Ce film fait ressortir le collégien qui se cache en chacun de nous. En s’appuyant sur leurs souvenirs, les réalisateurs Grand Corps Malade et Mehdi IDIR signent un long-métrage sincère dont la légèreté n’occulte pas la vraie problématique de l’enseignement en zone sensible. A savoir le manque d’adéquation entre un système scolaire monolithique et des jeunes gens doués mais ne rentrant pas dans les cases. Le malaise de certains professeurs face à des élèves provocateurs est aussi évoqué au travers du toujours excellent Antoine REINARTZ. Ce dernier est entouré d’un casting où se mêle acteurs confirmés et novices mais à l’homogénéité remarquable et à l’humour communicatif. Une belle équipe au service d’une oeuvre aussi drôle que touchante.

Après Patients qui dynamitait le genre du film en milieu hospitalier, La Vie Scolaire propose un nouveau regard sur l’enseignement, réaliste et sans filtre. De quoi être impatient de découvrir le futur opus du duo Grand Corps Malade-Mehdi IDIR

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>