[Critique] « 2 Automnes 3 Hivers » de Sébastien BETBEDER (25/12/2013)

Sébastien BETBEDER réinvente la « comédie de trentenaires » avec originalité et fantaisie.

Par Simon CHEVALIER

Arman a 33 ans, l’âge où quelque chose doit se passer dans sa vie. Ce quelque chose, c’est la rencontre avec Amélie. Benjamin est le meilleur ami d’Arman. Pour lui aussi, tout va basculer. Entre footing, hôpital et larmes, ces jeunes gens vont s’aimer et se construire leur vie d’adulte. Enfin.

Suivre les errances amoureuses de trentenaires fut très à la mode il y a quelques années : on se souvient de Clara Sheller à la télévision et de Ma vie en l’air de Rémi BEZANCON au cinéma. Sébastien BETBEDER a choisi ici de dynamiter le genre : il séquence son film en chapitres et fait s’exprimer ses personnages face caméra à la façon d’un documentaire. Le résultat désoriente le spectateur au départ mais, très vite, la sympathie que dégage les acteurs (dont un formidable Vincent MACAIGNE) et la drôlerie du ton emportent toutes les réticences. Au final, on ressort de la salle content d’avoir vu un film différent, ce qui n’est pas si fréquent.

Ce deuxième long-métrage de Sébastien BETBEDER après Les Nuits avec Théodore sorti en Mars dernier sonne comme la promesse d’une longue carrière que l’on ne manquera pas de suivre ces prochaines années.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>