Catégorie Critiques cinéma

[Critique] « La Douleur » d’Emmanuel FINKIEL (24/01/2018)

La douleur

Par Simon CHEVALIER

Un film que l’on peut qualifier de sensoriel.

Ecrivaine et résistante, Marguerite DURAS doit, en 1944, faire face à l’arrestation de son époux Robert ANTELME. Contre l’avis de son réseau et notamment de son camarade Dyonis, elle décide de se rapprocher d’un agent de la Gestapo afin de pouvoir sauver son mari.

Voici une oeuvre qui traite l’émotion sous toutes ses formes. Après un début très intellectualisé, c’est la force de la simplicité qui s’impose. Le réalisateur sait filmer au plus près les visages afin d’ausculter presque cliniquement ce qui ressort de la psychologie de ses personnages. D’autant plus qu’il s’intéresse à une période particulièrement méconnue : les ultimes heures de l’Occupation à Paris...

Lire plus

[Critique] « Coby » de Christian SONDEREGGER (28/03/2018)

Coby

Par Simon CHEVALIER

La transidentité vue sous son angle le plus intime.

Le réalisateur Christian SONDEREGGER suit sa demi-soeur dans son changement de sexe. Suzanna devient Coby et ne nous cache rien des étapes de cette transformation ni des remous qu’elle provoque dans sa famille.

Intime sans être impudique, Coby explore un sujet complexe de la meilleure des façons : celle de la bienveillance. Pour autant, rien n’est dissimulé des doutes de l’entourage du héros. Particulièrement ceux de sa mère qui reconnaît avoir été très dure au moment où elle a appris que sa fille allait devenir son fils...

Lire plus

[Critique] « Les Bienheureux » de Sofia DJAMA (13/12/2017)

Les Bienheureux

Par Simon CHEVALIER

Une vision subtile de l’Algérie contemporaine

Cela fait 20 ans que Samir et Amal sont mariés. Pour fêter cet événement, ils prévoient une soirée chez des amis puis un repas au restaurant. Pendant ce temps, leur fils Fahim et ses amis errent dans Alger, tentant de trouver leur place.

Pour son premier long-métrage, Sofia DJAMA traite un sujet aussi difficile que délicat : le mal-être des Algériens depuis la guerre civile qui a divisé leur pays dans les années 90...

Lire plus

[Critique] « Jalouse » de David et Stéphane FOENKINOS (08/11/2017)

jalouse

Par Simon CHEVALIER

Les frères FOENKINOS restent fidèles à la qualité qui les définit depuis leur premier long-métrage : La Délicatesse.

Nathalie organise l’anniversaire de sa fille, une magnifique danseuse de 18 ans. Cet événement joyeux va paradoxalement déclencher chez elle une jalousie maladive, accentuée par l’arrivée dans le lycée où elle enseigne d’une collègue jeune et dynamique. Elle ne supporte plus le bonheur de ses proches – sa fille heureuse en amour, sa meilleure amie épanouie dans sa vie de famille, son ex-mari radieux auprès de sa nouvelle femme… – et va alors leur gâcher la vie à coups de phrases assassines et de démarches insensées.

Qui mieux que Karin VIARD dont la sympathie illumine le cinéma français pouvait incarner un sentiment aussi négatif que...

Lire plus

[Critique] « Jeune femme » de Léonor SERRAILLE (01/11/2017)

Jeune femme photo

Par Simon CHEVALIER

La Caméra d’Or 2017 est un bon résumé de ce qu’est un premier film réussi : des imperfections mais un talent qui ne demande qu’à éclore.

Paula est de retour à Paris après une déception sentimentale. Elle va alors multiplier les rencontres plus ou moins heureuses et tenter de se trouver une place dans cette société où son impulsivité et son caractère détonnent…

Léonor SERRAILLE porte à l’écran son scénario de fin d’études à la Femis. Si son film démarre sur une belle énergie, il finit par s’essouffler mais on retient l’exceptionnelle actrice Laetitia DOSCH qui porte l’œuvre sur ses épaules...

Lire plus