[Avant-Première] « Stand » de Jonathan TAIEB (24/06/2015)

Stand Affiche

Par Simon CHEVALIER

Un film essentiel sur un sujet injustement peu traité

Anton est un jeune Russe – presque- normal. Auxiliaire de vie chez des personnes âgées, il est en couple avec Vlad. Or, c’est ici que s’arrête la normalité en Russie, surtout depuis que de récentes lois anti-homosexuels ont été promulguées. Témoins d’une agression homophobe, les deux hommes ne sont pas d’accord sur l’attitude à adopter : si Vlad préfère la sécurité et suit son instinct de conservation, Anton aurait aimé intervenir et culpabilise, particulièrement après avoir appris la mort de la victime. Il va alors se lancer dans une quête de justice pour laquelle il sacrifiera tout…

Au-delà de son message fort contre l’homophobie en Russie, Stand brille surtout par l’intelligence de sa réalisation. Filmé à la manière d’un documentaire – avec une voix off, source d’un rebondissement aux 2/3 du film -, le deuxième long-métrage de Jonathan TAIEB nous place au plus près de ses personnages jusqu’à nous mettre dans leur peau lors des scènes les plus éprouvantes transformant ce film politique en thriller. Film politique, thriller mais aussi histoire d’amour et chronique sociale, le réalisateur ne se met aucune barrière, nous donnant accès à la réalité de la société russe – jusqu’à en conserver la langue et à sous-titrer l’intégralité du long-métrage, pratique plus qu’inhabituelle dans le cinéma français -, plus diversifiée qu’on ne pourrait le croire. Cela ne fait que renforcer notre identification à Anton et à sa soif de justice. Son destin et ses mots nous hanteront longtemps : « Ils ne m’auront pas… même s’ils me tuent ! »

Stand : résistance ; être debout. Avec cette oeuvre, Jonathan TAIEB et toute son équipe nous donnent une leçon de courage, eux qui sont partis tourner 11 jours en Ukraine dans une quasi clandestinité (c.f notre reportage sur l’avant-première). Au final, chaque spectateur ressortira de ce film avec une impression différente, d’espoir ou de tristesse, mais nul ne pourra renier la dignité de Stand.

Laisser un commentaire.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>